Baromètre

Les meilleures performances globales de l’Internet en WiFi

Contact us

Baromètre WiFi des connexions Internet résidentielles en France métropolitaine

Les abonnés Bouygues Telecom ont profité des meilleures performances globales de l’Internet en WiFi.

Pour la première foisnPerf publie un baromètre annuel des connexions Internet résidentielles en France métropolitaine, dédié au WiFi. L’usage de l’Internet depuis un terminal mobile, via le WiFi à domicile, est de plus en plus courant. Afin de compléter le baromètre des connexions fixes, basé essentiellement sur des tests réalisés depuis un ordinateur, cette étude prend en compte exclusivement les tests réalisés sur réseaux WiFi domestiques depuis l’application nPerf sur terminaux mobiles.

Résultats issus de tests réalisés avec des terminaux Android et iOS sur les réseaux WiFi.

Images tableau de synthèse png2000& png500​.

Notre analyse

Entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021, nous avons comptabilisé 4 794 394 tests unitaires, répartis ainsi après filtrage :​

Bouygues Telecom n°1

Les abonnés fixe de Bouygues Telecom ont profité, en 2021, des meilleures performances globales de l’Internet en WiFi. C’est notamment sur le débit descendant que l’opérateur tire son épingle du jeu : des débits mesurés en moyenne sur l’année d’environ 20 Mb/s de plus que ses concurrents.

Sans être premier sur les autres indicateurs, Bouygues Telecom a fourni des performances très proches des leaders de ces indicateurs, lui permettant ainsi d’accéder à la première place de ce podium WiFi.

Free, une deuxième place méritée

Les abonnés fixe de Free ont bénéficié, en 2021, en WiFi, des meilleurs temps de réponse ainsi que des meilleures performances en navigation web et en streaming.

C’est sur ses débits montants que l’opérateur est globalement moins performant que ses concurrents.

Orange, des bonnes performances sur tous les indicateurs

Les abonnés fixe d’Orange, en 2021, ont profité de débits WiFi plus symétriques (130 Mb/s de débit moyen descendant et 111 Mb/s de débit moyen montant) que les abonnés des autres FAI. Ils ont aussi bénéficié de belles performances en navigation web et en streaming, similaires à celles des autres FAI.

SFR, en bas de classement sans être loin non plus

Aucune pole position sur les indicateurs nPerf pour SFR en WiFi sur 2021, néanmoins les performances délivrées à leurs abonnés sont assez proches de celles de ses concurrents.

Ce sont principalement les latences et débits montants enregistrés par les abonnés fixe de SFR en WiFi qui pénalisent le score de l’opérateur.   

Conclusion

En ne considérant que les mesures de connexion Internet WiFi domestiques, on observe un rapprochement des scores des FAI. Cela s’explique par le lissage des débits mesurés causé par la technologie WiFi. En effet, cette dernière ne permet pas de fournir, de par sa conception, des débits aussi élevés que ceux reçus par la Box elle-même si celle-ci est fibrée.
 
Il en résulte, en 2021, des débits moyens descendants mesurés en WiFi qui sont compris entre 130 et 150 Mb/s. A titre de comparaison sur 2021, en prenant en considération les mesures faites sur ordinateurs branchés pour certains en Ethernet, et d’autres connectés en WiFi, les valeurs moyennes sont comprises entre 162 et 225 Mb/s. Le goulot d’étranglement causé par le WiFi est net. L’évolution des normes WiFi (démocratisation du WiFi 6 et arrivée prochaine du WiFi 7) devraient permettre, au fur et à mesure que les équipements les supporteront, d’améliorer les performances.

Suivant les usages Internet utilisés à domicile, cette limitation n’est pas forcément impactante et au regard du confort que le WiFi apporte notamment sur la connexion Internet permanente et en mobilité à domicile, les abonnés privilégieront ou non cette technologie dans leur foyer.  

Contact us