Award, Baromètre

Free, meilleures performances de l’Internet fixe

Contact us

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Année 2021​

Les abonnés Free ont profité, en 2021, des meilleures performances de l’Internet fixe, toutes technologies confondues. 

Notre analyse :

nPerf publie son baromètre annuel des connexions fixes en France métropolitaine. Cette étude repose sur l’ensemble des tests réalisés durant la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021, sur les mires de test de nos sites partenaires et sur nPerf.com. De par sa volumétrie, l’étude nPerf est la plus représentative du parc d’abonnés en France.

Durant cette année, les Français ont effectué, en métropole et en Corse, 6 768 875 tests de débit, après filtrage. Parmi ces tests, nPerf a enregistré 2 309 326 tests sur des lignes en fibre optique.

La répartition globale des tests par opérateur est la suivante :

La connexion fixe des Français de plus en plus rapide !

En 2021, les Français ont surfé avec un débit descendant moyen de 191 Mb/s, contre 133 Mb/s sur l’année 2020, une hausse encore plus forte que l’année précédente : +44% ! En deux ans, cette augmentation atteint les +94%.

Le débit ascendant lui aussi connaît une accélération fulgurante de +50% sur l’année 2021, ou encore de +120% en deux ans. Les observations du premier semestre se sont donc montrées valides : le basculement sur les offres de fibre optique se poursuit, et les lignes en 10 Gb/s contribuent, à l’évidence, à cette augmentation de débit impressionnante. Néanmoins, le sous-équipement technologique de millions de foyers les écartent d’emblée de ces avancées et leurs avantages, illustrant ainsi la fracture numérique de l’hexagone.

Free vole la vedette à Orange

Avec un score de 156 565 nPoints, Free est enfin sacré vainqueur en solitaire de notre étude, grâce notamment à de formidables améliorations sur les débits. Les efforts techniques de ces dernières années, et certaines offres commerciales séduisantes, sont probablement à l’origine de cette réussite.

Orange finit donc par céder son habituelle première place sur l’Internet fixe, en métropole et Corse, toutes technologies confondues. L’opérateur historique, leader depuis plusieurs années, enregistre toutefois une amélioration notable, mais ne peut rien faire face à l’inexorable poussée de ses concurrents :  Bouygues Telecom et SFR, pourtant moins bien classés, gagnent eux aussi plus de points au score nPerf qu’Orange, durant cette période.

Le décollage de Free creuse l’écart sur le débit descendant

En 2021, toutes technologies confondues, Free est l’opérateur qui délivre le meilleur débit descendant avec un débit moyen global de 225 Mb/s. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : +59% entre 2020 et 2021, soit +83 Mb/s. Free transforme donc l’essai et accentue sa domination sur cet indicateur.

Néanmoins, la concurrence ne baisse pas les bras, comme le montrent leurs efforts significatifs, par exemple +60 Mb/s pour Bouygues Telecom, et +44 Mb/s environ pour Orange et SFR.

Fibre optique : tout sourit à Free

Cette année, suite à l’égalisation quadripartite en 2019 et la victoire d’Orange en 2020, Free complète sa victoire globale par une prise d’importance : la très haute vitesse domestique. L’unique indicateur qui résiste à sa domination demeure la latence, sur lequel Orange finit de nouveau vainqueur. Bien sûr, l’accélération des débits bénéficie principalement à Free.

Comme les tendances semblaient le prévoir, les cartes sont donc rebattues à l’issue de cette période, et 2022 marque une nouvelle page de la course sur la fibre optique ! Le challenger est désormais Orange, environ 1 200 nPoints derrière le leader, et la fourchette des scores est toujours relativement étroite (moins de 7 000 nPoints).

…mais doit quand même partager le gâteau du Très Haut Débit avec Orange

Dans la catégorie Très Haut Débit cette fois, englobant le FTTH, mais aussi les technologies VDSL2 et FTTB, Orange réussit à conserver sa position de leader, malgré que sa progression soit toujours et clairement la plus faible. Free le rejoint ainsi en tête du classement des douze derniers mois, grâce aux évolutions les plus conséquentes de la catégorie sur les trois indicateurs principaux. Orange continue à se distinguer par sa remarquable latence moyenne, qui est toutefois la seule en recul de 0.5 ms, et voit celle de Free s’en approcher un peu plus.

Comme c’était le cas les dernières années, et pendant le premier semestre 2021, le meilleur taux de tests réalisés en Très Haut Débit sur l’année se trouve chez SFR, qui incrémente cette quantité de plus de 9 points de pourcentage (> 76%) depuis 2020. Toutefois, les autres fournisseurs élèvent leurs taux encore davantage, rattrapant ainsi leur retard pour talonner le premier classé…

Haut débit : rien ne semble résister à Free

Dans cette catégorie de tests, Free sort seul victorieux sur tous les indicateurs, sauf sur la latence, où il accompagne le gagnant des dernières années, Bouygues Telecom, sur la première place. On remarque aussi que Free est le deuxième opérateur le plus représenté derrière Orange, mais semble céder quelques points cette année, toujours à la faveur d’Orange.

Conclusion : Free parvient à imposer son rythme en accélérant fortement

Orange finit par se faire surclasser, au terme d’une année 2021 moins brillante, par Free. Ce dernier ne fléchit d’aucune manière et enregistre des progrès incroyables sur tous les terrains. Seul en tête, et doit seulement se concentrer sur sa propre marge de progression, et sur son rétroviseur bien sûr… Free assume clairement son pari sur le Très Haut Débit, et notamment la fibre, pari à l’évidence gagnant.

Achevons par remarquer qu’une nouvelle fois, les performances globales de tous les FAI continuent sur une dynamique croissante et n’ont pas connu de freinage particulier.

Contact us